L’aventure de la construction du Canal de Panama

Au 16ème siècle déjà, on pensait à la construction d’un canal qui pourrait relier l’océan Atlantique et l’océan Pacifique. Avant le canal, les bateaux qui venaient du Pacifique devaient faire le tour de l’Amérique Latine et passer le Cap Horn au Chili pour atteindre l’Atlantique. Cela représentait non seulement des mois de voyage, mais également des dépenses accrues et des risques plus élevés à cause des conditions météo déplorables autour du Cap Horn.

Toutes ces contraintes ont motivé le gouvernement français à commencer la construction du Canal de Panama et La Société internationale du Canal interocéanique a commencé la construction le 1er janvier 1881. Ferdinand de Lesseps, responsable de la construction du Canal de Suez, était en charge. Malheureusement, après 8 ans, le projet a fait faillite et s’est arrêté à cause d’un manque d’expertise sur le terrain difficile, les guerres civiles en France et les épidémies constantes de maladies tropicales comme la fièvre jaune et la malaria. En 1904, le canal a été vendu aux USA pour seulement 40 millions de dollars, alors que la France avait déjà investit plus de 230 millions de dollars dans le projet.

Le projet du Canal de Panama était très intéressant pour les USA, car il réduirait le temps de voyage depuis la côte ouest des USA vers l’Europe de 42%. Le projet a été pris en charge par le président Theodore Roosevelt, cependant, lorsque le contrat a été présenté au gouvernement Colombien, car le Panama faisait partie de la Colombie à l’époque, ce dernier n’a pas accepté les termes financiers et a refusé d’octroyer la permission de continuer la construction. En réponse, le président Roosevelt a décidé de soutenir l’indépendance du Panama et a envoyé des bateaux de guerre pour les aider. Le Panama est devenu indépendant le 3 novembre 1903 et les négociations ont recommencé immédiatement. La construction commença l’année d’après, et les USA prirent la souveraineté sur la zone du canal.

Après 10 ans de construction, le canal fut terminé. Ce fut l’on des projets les plus difficiles jamais construits à l’époque et il coûta aux USA plus de 350 millions de dollars. Le canal fait 77km de long et avait à la base 2 voies, chacune avec un ensemble de verrous destinés à soulever les bateaux, pesant environ 50 mille tonnes, mesurant plus de 8 étages, et étant le point le plus haut du canal. Le système de verrous contenait des valves puissantes au bas des chambres à l’intérieur des verrous, qui envoyaient de l’eau vers le haut, soulevant donc les bateaux. Ils sont tellement efficaces qu’ils peuvent soulever des bateaux de 3 étages en seulement 8 minutes. Le canal fut ouvert et accueillit son premier bateau, le S.S. Ancon, le 15 août 1914 avec un cargo de ciment. Le canal permit à plus de 200 millions de tonnes de biens d’être transportées chaque année, ce qui signifie qu’environ quatorze milliers de vaisseaux transitent dans ce canal tous les ans.

Bien que le succès du canal dut immense, les Panaméens n’étaient pas à l’aise car les USA avaient un contrôle complet sur les principaux revenus et la ressource en eau, le lac Gatún, qui se trouve entre les deux voies et est la source principale du pays. Des tensions ont commencé à se créer entre les deux pays jusqu’à ce qu’un nouveau traité fut créé, donnant le contrôle du canal de Panama au Panama en 1999. Malheureusement, les problèmes ne s’arrêtèrent pas ici, la demande des biens augmenta et le trafic du canal devint insupportable. Les bateaux prenaient parfois des semaines pour passer le canal à cause d’un trafic élevé, un voyage qui devait durer 10 heures. Pour ne rien arranger, les nouveaux vaisseaux post-Panamax ne rentraient pas dans le canal, et de nombreux se tournaient vers le compétiteur, le canal de Suez en Égypte. Cette situation a représenté des millions de dollars de pertes en péage pour le canal et un nouveau plan d’expansion a été créé puis approuvé par les Panaméens.

La construction de l’expansion commença en 2007 et prit également 10 ans pour être terminée. Elle a finalement ouvert le 26 juin 2016. Le projet consistait en la création d’une nouvelle voie plus grande, avec un troisième ensemble de verrous pour offrir l’accès aux vaisseaux post-Panamax, qui peuvent transporter dix mille conteneurs. L’expansion a également inclut des améliorations aux anciennes voies, qui nécessitaient un dragage pour améliorer la navigation dans les voies. Afin d’atteindre les objectifs de transport d’énorme montants de terre et de roches, ils dure utiliser des dragueuses mécaniques Rialto M Christensen, une machine incroyable construite par des ingénieurs Japonais en 1977 spécialement pour la construction des canaux. Cette machine est également utilisée pour l’entretien du canal. D’autres améliorations à la source d’eau ont également été faites, car le canal utilise l’eau du lac Gatún.

En tout, l’expansion a représenté un investissement de 375 millions de dollars, mais elle devrait attirer 4000 vaisseaux de plus par an et devrait grandement faciliter le transport des vaisseaux post-Panamax. Nous devons encore vois s’il peut atteindre ses objectifs, mais dans tous les cas, ils facilitera le transport nautique et améliorera de façon drastique le trafic entre les deux océans.

Continuer à lire